Santé de bébé : un suivi médical régulier s’impose

 

Votre bébé est arrivé il y a quelques jours. Au-delà du bonheur qui vous submerge, vous vous demandez comment être sûr que tout va bien et qu’il se développe bien. La réponse est simple : un suivi régulier permet de s’assurer du bon développement et de la bonne santé de bébé.

Suivi médical de bébé : 9 rendez-vous la première année1

Pas moins de 9 rendez-vous médicaux sont prévus par les autorités de santé au cours de la première année de votre enfant. Toutes ces visites sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale.

  • Une consultation dans les 8 jours qui suivent la naissance
  • Une consultation par mois les six premiers mois
  • Une consultation au 9e mois
  • Une consultation au 12e mois

Au cours de ces rendez-vous, le médecin vérifiera que votre bébé se développe bien. Parmi les éléments qu’il mesurera…

  • Son poids et sa taille sont bien sûr au cœur de la consultation pour vérifier la croissance du bébé.
  • Sa tonicité est également surveillée. Selon le stade de développement, le médecin vérifiera également si votre enfant sait se retourner du dos sur le côté (au 4e mois), tenir en position assise (6 à 7 mois), se déplacer à quatre pattes (vers 9 ou 10 mois).
  • Sa vue et son audition sont également vérifiés.
  • Outre l’examen physique, le médecin pose toute une série de questions aux parents, concernant notamment le sommeil de l’enfant, son alimentation ou encore son évolution sur le plan psychomoteur.
  • Au cours de cette première année, votre enfant sera également vacciné contre plusieurs pathologies, notamment diphtérie, tétanos et poliomyélite.

A partir de la 2e année, les rendez-vous s’espacent : 3 consultations sont prévues la deuxième année puis 2 chaque année jusqu’aux 6 ans de votre enfant.

Pour que ces rendez-vous se passent dans les meilleures conditions, prenez le temps de choisir un médecin avec lequel vous vous sentez en confiance.

Le carnet de santé : le passeport santé de bébé2

Le carnet de santé de votre enfant vous sera remis dès sa naissance, à la maternité. C’est un document précieux, qui le suivra jusqu’à ses 16 ans. Le médecin y reporte ses observations à chaque rendez-vous obligatoire de suivi.

  • Il note scrupuleusement le poids et la taille de l’enfant sur la courbe de croissance, pour vérifier qu’il évolue sans problème.
  • Son acuité visuelle aux différents stades de développement est également consignée.
  • Les dates des vaccins sont notées précisément.
  • Les maladies de la petite enfance contractées par votre bébé peuvent également y être inscrites, de même que les interventions importantes, chirurgicales par exemple.
  • Les éventuelles allergies sont également consignées.

Toutes ces informations sont confidentielles. La consultation du carnet de santé est soumise à l’accord des parents. Les feuilles liées aux vaccinations sont détachables : à l’école, vous pouvez présenter uniquement ces feuilles et non l’ensemble du carnet de santé. Le carnet de santé contient de nombreux conseils de prévention à destination des parents.

Trousse à pharmacie de bébé : les essentiels

Les petits bobos sont monnaie courante dans les premières années de la vie d’un enfant. Préparez d’ores et déjà une petite trousse à pharmacie.

  • Le thermomètre : c’est LE premier objet à glisser dans la trousse à pharmacie de bébé. La fièvre est souvent le premier indicateur d’une petite infection, d’un rhume ou d’une poussée dentaire.
  • Un médicament contre la douleur et/ou pour faire baisser la fièvre. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien qui vous recommandera un médicament contre la fièvre dont le dosage est adapté au poids de votre bébé.
  • Le sérum physiologique constitue un autre indispensable. Il vous permettra de dégager le nez bouché de votre bébé, de laver ses yeux ou encore une petite plaie3. Le lavage nasal réduit nettement le risque d’infection ORL4.
  • Le mouche-bébé peut vous aider à moucher votre enfant, une tâche compliquée pour lui les premières années4.
  • Quant à elle, l’éosine va permettre d’assécher une plaie, tout en jouant un rôle antiseptique
  • L’antiseptique est d’ailleurs le 4e élément à glisser dans cette trousse à pharmacie. Accompagnez-le de compresses.
  • Pour lutter contre les fesses irritées, ajoutez une pommade à l'oxyde de zinc, qui réduit le frottement, protège l'épiderme et évite la surinfection.
  • Des solutions de réhydratation aideront votre bébé à ne pas se déshydrater en cas de diarrhée persistance.
  • Une crème pour lutter contre les démangeaisons peut également le soulager en cas de piqûre d’insecte.

Et voilà, vous êtes désormais fin prêt pour accueillir votre bébé dans les meilleures conditions.

Sources

1http://www.ameli-sante.fr/grossesse/surveillance-medicale-pour-votre-enfant.html
2https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F810
3http://www.ameli-sante.fr/comment-bien-soigner-une-plaienbsp.html
4http://www.ameli-sante.fr/comment-pratiquer-un-lavage-de-nez.html