Peau de bébé : à chaque type de peau son soin

 

Douce, satinée, élastique… La peau de bébé fait souvent office de référence pour désigner les jolies peaux. Mais, loin d’être aussi résistante que celle des adultes, la peau de bébé doit faire l’objet d’une bonne protection : selon les différents types de peau, vous pouvez être confrontés à divers petits problèmes.

Peau de bébé : une peau encore fine1

Pour les nouveau-nés comme pour les adultes, la peau représente un organe essentiel : c’est à travers elle que se font les échanges avec l’extérieur. Sous l'action de la lumière naturelle, c'est elle qui permet l'absorption de la vitamine D par l'organisme, vitamine essentielle pour la croissance. Et c’est encore elle qui contribue à l’échange avec les parents : le contact peau à peau entre bébé et papa ou maman est aujourd’hui plébiscité dans les maternités.

Cependant, à la naissance, la peau de bébé n’est pas encore tout à fait mature. Elle est composée de la même manière que celle des adultes, entre le derme, l’épiderme et l’hypoderme, mais elle est encore très fine. En conséquence, si elle est plus douce et plus satinée, la peau de bébé est aussi beaucoup plus fragile que celles des grands, la barrière hydrolipidique n’est pas encore prête.

Au premier rang des problèmes : les rougeurs et les irritations, qui peuvent rapidement se révéler douloureuses. Elles sont augmentées par les habitudes et comportements associés aux nouveau-nés : la bave qui vient couler sur les joues, le port des couches parfois humides, ont tendance à abîmer ces peaux déjà fragiles.

Les différents types de peau

Comme les adultes, les bébés ont chacun leur type de peau. Et il convient bien sûr d’adapter les soins en fonction des différents types de peau.

  • La peau normale est celle dont tout le monde rêve : ni trop grasse ni trop sèche, elle est parfaitement équilibrée, douce et soyeuse. Une vraie peau de bébé, en somme ! Pour autant, ce type de peau reste fragile. Utilisation de produits spécifiques pour les nouveau-nés obligatoire !
  • La peau sèche est susceptible de devenir rêche cela peut entraîner des sensations de brûlure à votre bébé. Veillez à utiliser des produits particulièrement hydratants, adaptés à son type de peau.
  • Lorsque la peau de votre bébé s’irrite facilement, rougit au moindre changement de température, marque au moindre frottement, on parle de peau réactive ou hypersensible.
  • La peau de votre bébé se couvre parfois de plaques rouges, sans que vous puissiez expliquer pourquoi ? Il a peut-être une peau atopique.

Pas toujours facile de reconnaître le type de peau de son bébé, ni de savoir si certaines réactions cutanées sont normales ou sont le symptôme d’un problème de peau. Pour être sûr de ne pas faire d’erreur, mieux vaut demander conseil au médecin ou à votre pharmacien. Leur œil expert est capable de distinguer très vite les différents types de peau.

Problèmes de peau de bébé : les grands classiques

Les bébés souffrent fréquemment de petits problèmes de peau. Rien de grave, mais un soin adapté est nécessaire.

  • La peau des bébés étant encore immature, les rougeurs et irritations sont fréquentes, notamment au niveau du visage, des plis, des fesses… Dans ce cas, optez pour un nettoyant sans savon. Séchez en tamponnant la zone plutôt qu’en frottant. Après la toilette, appliquez sur les zones abîmées un soin nourrissant. Bien sûr, ce soin doit être adapté à la peau des nourrissons.
    Parfois, ces rougeurs peuvent prendre une forme plus prononcée et s’accompagner de démangeaisons : c’est peut-être une dermatite atopique2. Cette forme d’eczéma, souvent d’origine génétique, disparaît le plus souvent dans l’enfance ou à l’adolescence. De bons gestes s’imposent pour éviter la survenue des poussées. Et si les symptômes persistent, consultez votre médecin.
  • Les croûtes de lait sont de petites plaques blanches, qui se développent le plus souvent dans le cuir chevelu, voire au niveau des sourcils. C’est un peu l’équivalent des pellicules chez les adultes. N’essayez pas de les enlever, vous risqueriez d’abîmer son cuir chevelu. Avant le bain, appliquez un corps gras sur son cuir chevelu de type vaseline3. Utilisez un shampoing adapté lorsque vous lavez ses cheveux. Les croûtes de lait devraient s’estomper rapidement.
  • Autre problème de peau : l’acné du nourrisson4. Même si on utilise toujours le terme d’acné du nourrisson, pour désigner les petits boutons rouges et taches blanches, l’acné du nourrisson n’a rien à voir avec l’acné de l’adolescence. L’acné du nourrisson apparait quelques semaines après la naissance. Il n’est pas fréquent et touche plus les petits garçons que les petites filles. Il se manifeste sur le menton, le front, et plus rarement sur le nez et le dos. Celui-ci est souvent provoqué par les changements hormonaux de la maman lors de la grossesse. Pas de panique, c’est une réaction normale, ces boutons même s’ils sont disgracieux, restent inoffensifs. Toutefois, si les boutons grossissent, il faudra consulter votre médecin car cela pourrait être également une réaction allergique. Mais que faire pour que mon bébé retrouve son visage d’ange ? Pas grand-chose, car l’acné du nourrisson disparait tout seul en quelques semaines. N’appliquez pas de crème ou pommade pour l’acné de l’adulte, ils seraient bien trop agressifs pour la peau délicate de votre enfant.

Les problèmes de peau sont monnaie courant chez les bébés : découvrez comment les apaiser.

Sources

1http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/15cea0c14af0db3e575273e17ff20551.pdf
2http://www.ameli-sante.fr/eczema-atopique/eczema-atopique.html
3http://www.ameli-sante.fr/croutes-de-lait-dermite-ou-dermatite-seborrheique-du-nourrisson/les-bons-reflexes-en-cas-de-dermatite-seborrheique-du-nourrisson.html
4http://www.dermatology.ca/fr/peau-cheveux-ongles/la-peau/lacne/au-sujet-de-lacne-du-nourrisson