Changer bébé : les bons gestes

 

Changer bébé, cela s’apprend ! Et vous verrez, vous gagnerez très vite en dextérité. Le change est aussi un moment où vous pouvez en profiter pour échanger avec votre bébé. On vous guide.

Changer bébé : ce qu’il faut savoir

Lorsque l’on change son bébé, on pense surtout à l’hygiène. Effectivement, il est nécessaire de changer la couche de votre bébé à chaque fois qu’elle est souillée, et toujours avant la sieste ou le coucher pour qu’il puisse s’endormir tranquillement. De plus, changer régulièrement bébé permet de limiter le risque de macération et d’irritation. Mais changer bébé ne se résume pas qu’à cela. C’est aussi un moment que vous pouvez utiliser pour échanger avec votre enfant. Petites caresses, petits bisous sur son ventre, chatouilles, chansons… ce moment doit être doux et tendre ! Et s’il n’aime pas être changé, pensez à le rassurer en lui expliquant chacun de vos gestes.

Pour que votre bébé se sente en confiance, il faut également qu’il soit confortablement installé. Vous devez par ailleurs penser à sa sécurité. Cela veut dire que vous ne devez jamais laisser votre bébé, quel que soit son âge, seul sur le plan à langer. Un enfant peut se retourner très rapidement et chuter. Veillez à toujours garder une main sur votre bébé pendant toute la durée du change. Liniment, lingettes, coton, couches, body, tenue propre… mettez tout ce dont vous aurez besoin près de vous. Et si vous devez interrompre le change et quitter la pièce, prenez votre bébé dans vos bras.

Changer bébé : les indispensables pour le change de bébé

Pour changer bébé, vous aurez besoin de couches. Lavables ou jetables, à vous de choisir ! Si vous optez pour des couches jetables, il convient d’utiliser une taille qui correspond au poids de votre enfant, sinon gare aux débordements ! Ces informations sont indiquées sur le paquet de couches. Il vous faudra peut-être tester plusieurs marques avant de trouver celle qui conviendra le mieux à votre bébé. Lors du change, prévoyez plusieurs couches, car il arrive souvent que les bébés profitent de ce moment-là pour uriner.

Pour nettoyer la peau de votre bébé, plusieurs options s’offrent à vous : de l’eau tiède, du liniment oléo-calcaire, une eau nettoyante ou un lait de toilette avec un carré de coton. Quant aux lingettes, elles sont très pratiques, notamment lorsque vous n’êtes pas chez vous. Choisissez des lingettes douces et épaisses, testées sous contrôle dermatologique.

A la fin du change, lorsque les fesses de votre bébé sont propres et sèches, et en cas de rougeurs ou d’irritations, vous pouvez appliquer en couche épaisse une crème pour le change.

Comment changer une couche

Changer une couche n’est pas toujours facile, surtout si votre bébé bouge beaucoup. La patience est donc de mise. Mais vous allez répéter ce geste tellement de fois que vous allez vite devenir une pro ! En pratique, comment changer une couche ? Voici les étapes pour changer bébé :

  • Commencez par installer votre bébé sur le plan à langer. Celui-ci doit être bien stable.
  • Déshabiller de votre bébé et ouvrez la couche souillée.
  • En cas de selles, utilisez la partie propre de la couche pour enlever l’excédent.
  • Repliez la partie avant de la couche sous ses fesses.
  • Nettoyez les parties intimes de votre bébé, en allant toujours du plus propre au plus sale, c’est-à-dire de l’avant vers l’arrière, avec de l’eau chaude (et éventuellement un peu de savon surgras), du liniment oléo-calcaire, une eau nettoyante, un lait de toilette ou éventuellement des lingettes. N’oubliez pas les plis.
  • Séchez bien la peau de votre bébé (y compris les plis), pour éviter tout risque de macération.
  • La peau des bébés s’irrite facilement. Cela arrive souvent lorsque la peau est trop longtemps au contact des selles, des urines. Les frottements de la couche peuvent aussi être responsables d’irritations. Si c’est le cas, appliquez une crème de change.
  • Jetez la couche souillée et glissez la couche propre sous les fesses de votre bébé.
  • Fermez la couche et pensez à faire ressortir les petits volants élastiques, pour limiter les fuites.
  • La couche ne doit pas être trop serrée, toutefois, gare aux fuites si elle ne l’est pas assez. Si vous pouvez glisser deux doigts, entre la couche et le ventre de votre bébé, c’est qu’elle est bien mise.

Point de vigilance :

Afin de prévenir tout risque de chute, restez toujours près de votre bébé pendant la toilette. Pour éviter d’avoir à vous déplacer, préparez à l’avance toutes les affaires que vous pourriez utiliser.