Langage de bébé : lui apprendre à communiquer

 

L’acquisition du langage est une étape importante dans le développement de bébé. A sa naissance, il s’exprime grâce à des signaux, puis petit à petit, il formulera des mots grâce à l’accompagnement de ses parents. Mais comment l’aider à progresser ? On fait le point sur le langage du bébé.

Communiquer avec bébé avant les mots

Bien avant les mots, il est possible de communiquer avec son bébé.

Le premier outil de communication d’un nourrisson, ce sont ses pleurs. Au-delà d’un signe de tristesse ou de détresse, c’est son premier moyen d’entrer en communication avec ses parents. En réalité, pleurer vise à attirer votre attention. Il est donc important de prendre cette alerte en considération.

Puis dès deux mois, le nourrisson gazouille. Tous les bébés font les mêmes sons, quelle que soit leur langue maternelle. En effet, le nourrisson ne sait pas imiter les sons, il ne reproduit donc pas encore ce qu’il entend. Il fait des expériences avec sa voix, comme des vocalises.

Dès 8 mois, l’enfant module sa voix, et répète infiniment les mêmes syllabes qui remplacent les vocalises. Il les maîtrise et reproduit les sons qui lui plaisent plusieurs fois, c’est ainsi qu’un premier « maman » ou « papa » peut sortir. Cela est souvent dû au hasard et n’a pas encore de sens pour le bébé.

Premier mot de bébé : les étapes du langage

De son premier mot aux phrases complètes, votre enfant va passer par plusieurs étapes :

  • Le pointage : Désigner avec le doigt un objet, est une étape importante dans le développement du langage, qui est acquise autour du 12ème mois.
  • La communication par les gestes : A partir de 12 mois, l’enfant comprend son environnement, mais n’a que très peu de mots pour interagir. A ce moment, communiquer avec bébé passe beaucoup par la gestuelle.
  • Le vocabulaire s’enrichit : C’est à partir de 18 mois que vous constaterez que le vocabulaire s’enrichit. Le premier mot de bébé vous semblera loin !
  • Les premières phrases : Autour de deux ans, l’enfant peut associer 2 ou 3 mots, ce sont ses premières phrases. Entre 2 ans et demi et 3 ans, il a tendance à se répéter et à poser plusieurs fois la même question, mais gardez patience. Il cherche en effet à intégrer les mots et la signification de la réponse. C’est à ce moment qu’il fait les plus grands progrès et que chaque jour son vocabulaire s’enrichit.

Quoi qu’il en soit, le développement du langage varie beaucoup d’un enfant à l’autre. Certains bébés sont plus à l’aise que d’autres. Cela dépend des enfants, et de leur entourage. A noter que si un enfant n’exprime aucun mot à l’âge de 2 ans, il est préférable de consulter un médecin.

Acquisition du langage : le rôle des parents

N’hésitez pas à faire des phrases complètes, qui peuvent même vous paraître un peu complexes pour un bébé, et à parler à la première personne, car l’enfant réagit en miroir. Un enfant qui entend au quotidien des phrases élaborées aura toujours davantage de facilités à développer son vocabulaire.

En outre, il faut éviter de reprendre les onomatopées de votre enfant, du type « wahwah » pour dire le mot chien.

Enfin, le livre doit très tôt faire partie de son environnement. Il est essentiel pour l’acquisition du langage. Lui raconter tous les soirs une petite histoire fait partie du rituel du coucher et lui donne l’envie de s’exprimer par les mots.

Ne sous-estimez pas la compréhension de votre enfant ! Les tout-petits comprennent avant de s’exprimer et assimilent très rapidement le sens de nouveaux mots.

Source :

http://www.enfant-encyclopedie.com/sites/default/files/docs/coups-oeil/langage-info.pdf